Comment choisir son lave-linge

Lave-linge : un achat réfléchi

 

Il fait partie des appareils électroménagers les plus utilisés dans les foyers français. Grâce au lave-linge, finies les corvées de lavage à la main ! C’est un véritable gain de temps et d’énergie dont chacun peut mesurer la valeur. Et  les fabricants ne s’y sont pas trompés… L’offre est très variée et pose la question essentielle avant l’achat : comment choisir le lave-linge le plus adapté à ses attentes ?

 

   Tenez compte de votre espace                                                                                                                 

Le premier critère à prendre en compte est en effet la place où vous souhaitez insérer votre appareil. Les lave-linges existent en ouverture sur le dessus ou en hublot. De plus en plus de Français optent pour le hublot ou « frontal », car on peut y superposer un sèche-linge en colonne (sans oublier de placer un kit de superposition entre les deux appareils). Si vous souhaitez l’intégrer dans une cuisine équipée, vérifiez bien que votre appareil est prévu à cet effet, et permet la fixation d’une porte décorative sur sa face avant.

Le format de l’appareil est également déterminant. Les lave-linges « top », vont généralement de 40 à 46 cm de large, contre 60 cm pour les « frontaux ».

            machine a laver top             machine a laver frontale

 

   L’efficacité du lavage et de l’essorage                                                                                                     

C’est évidemment le critère essentiel à la sélection d’un lave-linge et plusieurs éléments sont à prendre en compte. Tout d’abord, la capacité du lave-linge : les « top » lavent une charge de 5 à 8 kg ; les « frontaux » peuvent aller de 5 à 12 kg.

Il est indispensable de tenir compte du type de linge que vous souhaitez laver car la capacité maximale de linge sec est donné pour le programme coton. Dès que vous voudrez laver du synthétique, de la laine ou sur des programmes spécifiques,  la capacité est réduite parfois jusqu’à 50% du poids à sec annoncé initialement. Il faut donc bien vérifier que ces informations sont spécifiées dans la documentation technique de la machine.
En termes d’essorage, les fabricants proposent aujourd’hui des machines qui peuvent aller jusqu’à 1 800 tours/minute,  mais globalement, la moyenne pour obtenir un linge bien essoré qui sèchera plus vite, est autour de 1 000 à 1 200 tours/minute. Attention tout de même : certains textiles délicats ne doivent être essorés qu’à quelques centaines de tours/minute.

 

   Les programmes du lave-linge                                                                                                                 

La programmation ne doit pas être un casse-tête. La machine doit présenter des informations claires, précises et faciles à mettre en œuvre.

Le grand classique programme coton est le plus souvent accompagné des programmes synthétique et laine. Ces programmes peuvent être complétés par d’autres, plus spécifiques tels que délicat, soie ou même lavage à la main. Également et de plus en plus proposé, le programme mixte permet de mélanger les différentes natures de textiles car tout le monde ne trie pas son linge. Méfiez-vous tout de même : le programme mixte de certains appareils correspond en fait au programme synthétique.

                               programme machine a laver
                                programme sur machine à laver Samsung ecobubble

 

   Les consommations d’eau,  d’énergie et le bruit                                                                                     

C’est un autre critère déterminant dans le choix. On prendra bien garde à vérifier ces informations grâce, notamment, aux étiquettes apposées sur les machines.

La consommation électrique est indiquée en kWh par an. Forcément très variable en fonction de la fréquence d’utilisation de la machine, cette donnée s’établit sur une moyenne de 220 cycles de lavage par an. C’est également la base de calcul pour la consommation d’eau, qui elle, n’apparaît pas sur l’étiquette énergétique. N’oublions pas de tenir également compte de la consommation électrique en veille. Celle-ci n’est pas précisée sur l’étiquette mais les programmations en départ différé ou le fait de ne pas éteindre son lave-linge en fin de cycle consomment tout de même de l’électricité. D’un point de vue sonore, attachez-vous à choisir un appareil qui ne fera pas un bruit d’enfer, au lavage comme à l’essorage. Autrefois indiquée au choix du fabricant sur les étiquettes énergétiques, cette donnée est aujourd’hui obligatoire et calculée sur un programme coton (idéal entre 52 et 57 décibels) avec un essorage maximal (idéal aux environs de 77 décibels).   

                      étiquette énergie d'un lave-linge

                                             Détail étiquette sur la consommation d'un lave-linge

 

   Entretenir son appareil                                                                                                                             

Le point essentiel pour assurer la longévité de son lave-linge est d’en prendre soin, comme il prend soin de votre linge. Souvent le tambour du lave-linge, à ne pas confondre avec la cuve, est amovible et peut se laver avec une brosse à dents pour éviter les dépôts de particules fines, pour ensuite être rincé à l’eau tiède. Pour plus de propreté encore, on peut lancer une fois par mois, un cycle à 90 ° sans lessive. La machine, dans son ensemble, sera détartrée et nettoyée en lançant un cycle court à 30°, et en versant simplement un litre de vinaigre blanc. Le bac à produits doit être rincé à l’eau tiède avec quelques gouttes de liquide vaisselle, et replacer dans la machine lorsqu’il est bien sec. Le tuyau doit être vérifié une à deux fois par an, pour s’assurer qu’aucun élément indésirable ne s’y soit logé, tout comme dans le filtre, qu’on prendra soin de rincer à l’eau claire avant de le replacer en faisant attention à l’étanchéité. Enfin, vous pourrez nettoyer les joints à l’aide d’une brosse à dents à poils souples. Si les tâches résistent, utilisez l’eau de javel et du savon liquide pour en venir à bout.

       nettoyer son lave-linge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


   Réparer plutôt que de changer                                                                                                                 

Trop souvent, lorsque la machine tombe en panne et qu’elle n’est plus sous garantie, se pose la question suivante : n’est-il pas plus simple de changer de machine plutôt que d’assurer un coût de réparation parfois élevé ?
Sachez que de nombreuses pièces détachées existent et permettent de préserver la longévité de votre machine. Ainsi, on trouve aisément de nouvelles poignées de hublot, pompes de vidange,  robinets auto-perceurs, aubes de tambour, et des courroies de machine à laver. Souvent, le jeu en vaut la chandelle.

 

   Des sécurités plus plus de sûreté                                                                                                             

Elles sont là pour limiter les risques liés au fonctionnement de ce type d’appareils. Le plus souvent, on retrouve sur les lave-linges les sécurités suivantes : sécurité enfant, sécurité de porte, d’arrivée d’eau, anti-éclatement du tuyau (aqualock), tuyau d’arrivée d’eau blindé, anti-fuite, anti-débordement, anti-balourd, aquastop.

Tout est prévu pour que votre machine remplisse sa fonction sans risque de retrouver votre pièce inondée ou un linge non lavé.

       sécurité des portes de machine a laver frontale

 

   Les gammes de prix                                                                                                                                  

De nombreuses marques sont présentes sur le marché. Souvent, on se fie à ses propres expériences sur tel ou tel appareil électroménager, pour tendre vers une marque plutôt que vers une autre. En réalité, toutes les informations livrées plus haut doivent vous servir de repères pour sélectionner votre lave-linge. D’autant que de plus en plus de distributeurs occupent également le terrain avec leur propre marque.

Ainsi, le prix d’un lave-linge peut varier d’environ 200 euros pour un premier prix jusqu’à 2 000 euros pour un très haut de gamme. En moyenne, les consommateurs accordent un budget de 350 à 400 euros pour l’achat de cet équipement.

                                                                                                             

  Retrouvez nos Pièces de lave-linge