Trouvez le bon modèle de hotte aspirante

Hottes aspirantes : trouver le modèle idéal


Élément de la cuisine à part entière, elle permet d’évacuer les mauvaises odeurs, vapeurs et autres graisses de façon efficace et participe à l’assainissement de la maison. Il existe aujourd’hui sur le marché, toutes sortes de hottes : encastrable, tiroir, casquette, décorative, en îlot. Si leur esthétisme est devenu un vrai critère de choix, il ne faut pas, pour autant, en oublier leur fonction première. Alors, quels critères doit-on retenir pour sélectionner l’appareil le plus efficace ?


 le guide de hottes


   Tenir compte de l’existant                                                                                                                         

Dans une cuisine déjà aménagée.

Il ne manque plus que la hotte pour la parfaire. L’un des premiers éléments à prendre en compte est le débit de la hotte qui se calcule en fonction du volume de votre cuisine. L’opération est simple : (largeur × longueur × hauteur) par 10 minimum et 15 maximum.

Lorsqu’un meuble haut est déjà en place pour la recevoir, on privilégiera une hotte qui puisse s’adapter au meuble. Les hottes casquette, les plus classiques mais sans apport esthétique,  ou télescopique (dites à  tiroir), plus discrètes car intégrées entièrement dans un meuble haut, sont faciles à installer. Le critère prix sera cependant déterminant car si une hotte casquette oscille de 50 à 400 euros, la hotte à tiroir (ou télescopique) peut atteindre 700 euros.

 

Dans une cuisine à imaginer.

Sans la contrainte de meuble dédié déjà implanté, tous les choix sont permis. Le critère essentiel étant de choisir sa hotte en fonction de l’emplacement de sa table de cuisson.

Les hottes décoratives remportent un franc succès car elles apportent une touche design à la cuisine. De différentes formes, trapèze, demi-lune, triangle,… en différents matériaux,  verre, aluminium, acier émaillé, elles se fixent directement au mur et offrent une grande surface de captage d’air. Cependant, si vous disposez d’un espace restreint, privilégiez les hottes inclinées.

Lorsque la cuisine dispose d’un îlot de cuisson central, deux possibilités sont envisageables : la hotte îlot ou le groupe extracteur ou filtrant. Tout aussi esthétique qu’une hotte décorative, ces deux systèmes demandent tout de même une installation  plus importante que pour une simple hotte et impliquent des travaux plus compliqués et donc, un coût globalement plus élevé.

 

   Une extraction performante en toute sécurité                                                                                         

Les systèmes d’évacuation

Il existe deux types de système d’évacuation pour les hottes, quelle que soit leur forme : système à évacuation ou système recyclable. Si plusieurs modèles disposent des deux systèmes, il faut tout de même s’y intéresser. Le système d’évacuation envoie les fumées et la vapeur d’eau à l’extérieur de la maison, grâce à un conduit d’évacuation. Ce système est idéal pour les maisons individuelles, Précisons qu’avant d’être rejeté, l’air est purifié lors de son passage par un filtre anti-graisse.

S’il est impossible de prévoir une extraction vers l’extérieur de l’habitat, le système à recyclage s’impose car il agit en circuit fermé. L’air passe par deux types de filtres : le filtre à charbon et à graisse, avant d’être redistribué dans la pièce. Par contre, l’humidité n’est pas évacuée et ce type d’installation a le défaut de provoquer un niveau sonore plus élevé avec une légère perte de débit.

    changer le filtre de la hotte


Quels types de filtres pour sa hotte ?

Qu’elle soit à évacuation ou à recyclage, chaque hotte dispose de filtres pour assainir l’air.

Les filtres à graisse, dans la plus grande majorité des cas, sont métalliques et lavables. Ils sont intégrés systématiquement dans les deux systèmes alors que les filtres à charbon, composé de billes de charbon, ne sont obligatoires que dans le système à recyclage.

Une attention particulière doit être portée à cet élément incontournable des hottes car les filtres doivent être régulièrement entretenus et changés.  Entre 2 à 6 mois pour un filtre à graisse, en fonction des fréquences d’utilisation de la hotte. Il faut savoir qu’un filtre à graisse finit par être saturé de graisse et peut donc s’enflammer. Entre 4 à 6 mois, pour un filtre à charbon.

Pour ne pas se tromper dans l’achat des filtres, leurs références sont indiquées sur la plaque signalétique de la hotte.
 

Petites précisions sur les hottes

Elles sont proposées en deux formats : 60 ou 90 cm de large. Il faut également se renseigner sur le système d’éclairage de la hotte. Aujourd’hui, de nombreux modèles sont équipés de lampes LED, plus économiques. Attention aussi à l’installation de la hotte. Si sa position idéale est de 65 cm au-dessus du plan de cuisson, les hottes à évacuation doivent posséder un tuyau d’évacuation conforme aux recommandations du constructeur et être le plus rectiligne possible. En effet, si le tuyau forme un coude trop serré, les performances d’évacuation de la hotte en seront aussitôt pénalisées (d’environ 10 %). Privilégiez également les hottes proposant 3 à 4 vitesses d’aspiration, ce qui permet de réguler leur débit en fonction des besoins.

                                                                                                           

  Pièces de Hotte aspirante